Echange de pouvoir et soumission

0
1268

Echange de pouvoir et soumission

Il m’a été demandé en réaction à une publication Instagram quelle était pour moi la différence entre échange de pouvoir et soumission.

C’est une question très intéressante et je vais essayer de développer mon avis.

Le BDSM

Dans une scène de BDSM, il y a souvent une personne qui domine le jeu (le top)  et une personne qui suit (le bottom).
A mon sens, la soumission repose sur un échange de pouvoir. Les modalités sont à définir entre les partenaire lors de chaque jeu. (durée, l’intensité, les pratiques, les limites..)

Le top donne des consignes, des ordres. Le bottom s’efforce d’y satisfaire. C’est ainsi qu’on constate un engagement mutuel. Il y a une action de part et d’autre. Probablement une conséquence à la réponse du bottom (récompense ou sanction).

Le Shibari

Dans une scène de Shibari, l’échange de pouvoir ne se matérialise pas de même manière. Le top conduit toujours la scène. En revanche, le bottom, de par son immobilisation ne peut répondre à un ordre. (donner des ordres n’est d’ailleurs pas le but d’une scène de Shibari). Il y a donc cet échange de pouvoir mais sans la soumission active qui consiste à obéir à une consigne donnée.  Si soumission il y a, elle est plus subtile car le bottom n’est pas en pleine possession de toutes ses capacités pour obéir. Notamment la mobilité.

De plus, l’état de conscience est souvent modifié. En effet, lors d’une session de shibari, le corps sécrète des endorphines. Même si une consigne était donnée, je pars du principe que la personne qui l’exécuterait ne serait pas en pleine capacité de raisonnement et donc d’obéissance avec discernement.

Il faut noter que les personnes qui aiment se faire attacher sont parfois très éloignées de l’univers BDSM. Du moins, elle ne se reconnaissent pas nécessairement dans les relations de domination/soumission.
Elles peuvent apprécier temporairement de laisser l’autre prendre le contrôle mais ne voudraient recevoir, entendre un ordre à exécuter.

C’est pourquoi je fais une différence entre échange de pouvoir et soumission. Pour moi, il est important d’éviter de considérer d’emblée qu’une personne qui souhaite se faire attacher aime les jeux de soumission.
Je parle de jeux de soumission car pour moi, il s’agit de moments définis dans le temps (d’une durée plus ou moins longue) mais pas d’un état constant. Je développerai ceci dans un prochain article.

La communication, encore une fois, est la base de toute relation.Il est essentiel pour chacun de se connaître et se poser la question « est ce qu’obéir ou donner des ordres m’excite ? Est ce j’en ai envie ? Comment cela résonne t il en moi ?  » avant de s’engager dans des jeux BDSM/Shibari.

 

Et vous ? N’hésitez pas laisser un commentaire en réaction à cet article.