La vente aux esclaves

0
181

La vente aux esclaves

La vente aux esclaves est le programme principal de la soirée. Petite crampe arrive à mon domicile. Comme d’habitude, il se met nu et je lui pose son petit collier de toutou rose.

Ce soir, en vue de la vente aux esclaves, j’ai décidé d’assortir cela d’un plug rose diamanté. Sans manière, je le positionne à 4 pattes, enduits mon gant de lubrifiant et lui enfonce un doigt dans les fesses. Un petit travail anal s’ensuit et le plug prend sa place.

La momification 

Bande médicale après bande médicale, je le momifie lentement. Je commence par les pieds et je remonte progressivement. Je double les bandes pour l’enfermer davantage dans ses sensations et l’isoler encore un peu plus.  Avant de définitivement cacher son visage, je le fais taire au moyen d’une bande de gaffer noir sur la bouche. Notre safe word sera différent aujourd’hui.  Je lui souffle ce que j’attends de lui et achève mon travail.

Adossé contre la poutre en bois, il attend un long moment. J’ai une bonne partie de la soirée avant que mon invitée ne sonne.

Je choisis alors des cordes rouges. C’est la première fois que j’en utilise. Je me permets cette fantaisie car je n’exécute pas une mise en scène traditionnelle. C’est pourquoi j’ai envie que la couleur éclate sur ces bandes médicales. J’attache alors un harnais en diamant pour contraindre encore davantage la pauvre petite crampe en dessous.

Je dégage ensuite, comme on déterre un plant, un peu d’espace pour sa nouille. Celle-ci a l’audace de se redresser. J’ai pris soin de la piétiner pourtant. En même temps, je sais très bien qu’être humilié par une femme est le plaisir absolu de ma crampe. Evidemment, je ne me prive jamais de le dégrader.

Je le laisse ainsi de longues minutes puis j’entreprends, à contre cœur, de défaire les cordes et les bandes. Je prends mon temps pour le faire revenir à la vie réelle.

Ceci fait, Petite crampe a ses consignes de rangement et ordres pour la soirée.

La vente aux esclaves

Nous partons à la Vente aux Esclaves chez Cris&Chuchotements.

Nous avons deux lots à vendre. Kwak, une superbe jeune fille avec laquelle nous adorons jouer et Petite crampe. Nous sommes accompagnés de mon amie qui découvre le milieu.
Je lui explique le principe . Munis de fausse monnaie, les joueurs présents peuvent acheter un lot et profiter de lui 10 min à la fin de la vente pour une valeur précise et décidée en amont par le vendeur.
Exemple « Soumis S est vendu pour 30 fessées à une femme uniquement ».

Les joueurs sont encouragés à faire alliance, se prêter au jeu et enchérir. Pascal, le tenancier, officie à merveille, tel un maquignon. Il sait très bien mettre à l’aise les convives, étudier les profils des joueurs et rassurer les nouveaux. Ceci fait, avec un côté « Rungis » comme il dit, sa vente est pleine d’humour et de gouaille et il sait faire monter les enchères avec brio. Une soirée incontournable chaque dernier samedi du mois.

Le club est plein, les couples sont beaux, les femmes paradent en harnais de cuir, offrant de belles poitrines et fesses à la vue de tous.

La vente commence, les enchères fusent. Je vends Petite crampe à une femme ou un groupe de femmes pour acte sans marques, humiliation et CBT soft.

Une Maîtresse l’achète pour 500 catins, la monnaie du soir. Sachant que Kwak va nous rapporter beaucoup, je me permets de miser haut sur une belle jeune blonde, vendue pour fist et acte sexuel.

Notre élève Florian achète la complice brune de notre acquisition pour une séance de shibari et enfin Kwak remporte tous les suffrages. Nous la vendons à un couple uniquement, pour une fessé et un hommage buccal à Madame.

Profiter de son lot

Nous convoquons, M, notre acquisition dans l’alcôve, aux côtés de notre soumise. Cette dernière doit lécher M et semble bien s’y prendre à entendre les gémissements langoureux de M qui se caresse les tétons, les yeux mi-clos.

Il suffit ! Les deux blondes sont positionnées côté à côté puis fouillées, doigtées, fistées par nos soins. Tandis que M hurle son plaisir sous la main de DirtyVonP, Kwak squirt sur la mienne.

Essoufflées, tremblantes et gémissantes, les deux peinent à reprendront leurs esprits.

Je prête ensuite Petite crampe à une Maîtresse présente pour un travail anal. Si je confesse pouvoir aimer placer un plug de temps à autre, le travail en lui-même ne fait pas partie de mes préférences.

Elle finit par lui caler 3 doigts et un gode moyen. Le massage prostatique lui donne envie de faire pipi et honteux, il court aux WC.

Meuble humain

Sa musculature et son immobilité en font un banc idéal sur lequel Pascal décide de coucher une belle brune attachée. Création d’un tableau éphémère, j’y ajoute la touche finale : Kwak léchant le sexe offert et luisant de la brune, renversée, gorge déployée sur Petite crampe.

Un tabouret est glissé sous le ventre de ce dernier, il ne faudrait pas qu’il tombe au sol.  Le tableau stupéfie l’assemblée, murmures et exclamations fusent. Il déjà est temps de partir…

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici