Une sortie inattendue

0
142
dav
Merci, si jolie Maîtresse, de ce moment passé avec vous.
Vous le savez, je viens vous voir pour recevoir de sérieuses corrections qui m’amènent à repartir le derrière rouge et zébré, douloureux pendant quelque temps. Je le mérite et vos fessées m’apaisent.
Mais, à mon sens, la soumission va très au delà. elle permet un abandon de soi entre les mains d’une personnalité qui, naturellement, vous en impose et vous domine. Cet abandon, et la confiance qui va avec, vous amène à accepter les surprises, l’imprévu… les ordres inattendus.
Ce fut le cas aujourd’hui. Vous m’avez imposé un accoutrement surprenant, un god dans le cul, un vibreur bien placé, pour m’imposer une sortie en public. Rien de si difficile en somme et sortir avec vous fut en privilège. Le plus dur fut juste de surmonter l’effet de surprise et de vous suivre sans savoir. Sans savoir mais en confiance. Obeir n’est pas juste une déclaration d’intention mais un plis : celui de vous appartenir.
Quand aux zébrures sur mes fesses… j’imagine que je ne perd rien pour attendre.
Respectueusement

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here